Publié par Louis SLR

LA VOITURE AUTONOME - DE 1960 A 1995

Suite à une vidéo du Figaro présentant une des premières voitures équipées de la conduite autonome ; j'ai voulu partager avec vous les premisses de cette évolution.

L'article fait la part belle à Monsieur Han Min-hong, professeur coréen, qui a conçu sa première voiture à conduite autonome entre 1993 et 1995. 

 

L'idée de la conduite autonome débuta dans les années 20. Les premiers véhicules étaient équipés avec des systèmes radios.

Au cours des années 1960, le Transport and Road Research Laboratory du Royaume-Uni a testé une Citroën DS sans conducteur qui interagissait avec des câbles magnétiques intégrés à la route. Il est passé par une piste d'essai à 80 miles par heure (130 km / h) sans déviation de vitesse ou de direction dans toutes les conditions météorologiques, et d'une manière beaucoup plus efficace que par contrôle humain. Les recherches se sont poursuivies dans les années 1970 avec des dispositifs de régulation de vitesse activés par des signaux dans le câblage sous les rails. Selon les analyses coûts-avantages qui ont été faites, l'adoption du système sur les autoroutes britanniques serait remboursée d'ici la fin du siècle, augmenterait la capacité routière d'au moins 50% et préviendrait environ 40% des accidents. Le financement de ces expériences a été retiré au milieu des années 1970

Voici un extrait de Wikipédia sur la chronologie de la voiture à conduite autonome :

Plusieurs tentatives isolées avaient été réalisées depuis les années 1970, mais l'évolution rapide des technologies liées aux capteurs, à la télématique et à la puissance intrinsèque des processeurs numériques, ont finalement abouti à des résultats probants et assez nombreux.

En 1977 le Laboratoire de robotique de Tsukuba au Japon fit fonctionner une automobile automatique sur un circuit dédié. Le suivi de trajectoire était réalisé par reconnaissance du marquage au sol et la vitesse de 30 km/h était atteinte.

En 1984 Mercedes-Benz testa une camionnette automatique équipée de caméras, dont le logiciel de reconnaissance était développé par une équipe de l'université de la Bundeswehr à Munich sous la direction d'Ernst Dickmanns. Le véhicule atteint 100 km/h sur un réseau routier sans trafic.

En 1986 le projet ALV (Autonomous Land Vehicle) financé par l'Agence pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA), aboutit à un démonstrateur autonome capable de suivre une route à 30 km/h. Le Laboratoire de Robotique de l'université Carnegie-Mellon de Pittsburgh démarre le développement des véhicules automatiques Navlab.

En 1987 la Commission européenne finança le programme européen Prometheus, à hauteur de 800 millions d'euros, qui contribua, entre autres, au développement d'outils technologiques dédiés à la conduite automobile automatique. La même année, le laboratoire de recherche Hughes Aircraft (HRL) complète le véhicule ALV en le rendant tout-terrain et capable d'évoluer à 3 km/h dans un environnement complexe (végétation, rochers, ravins).

En 1994, à l'occasion d'une conférence scientifique sur le thème, Daimler-Benz réalise une démonstration, en situation réelle de trafic sur l'autoroute A1 à partir de Paris, de deux véhicules autonomes (VaMP and Vita-2) pilotés par logiciels de l'équipe de Dickmanns et capables de réaliser conduite en file, changement de file et dépassement avec une vitesse de pointe de 130 km/h.

En 1995 un de ces véhicules réalisa le trajet Munich-Copenhague et retour (1 600 km) avec une vitesse atteinte de 175 km/h. La plus longue section de conduite automatique continue fut 158 km. La même année un véhicule Navlab réalisa l'opération No Hands Across America sur le trajet de Washington, D.C. à San Diego.

En a lieu à San Diego une importante démonstration du « consortium américain de l'autoroute automatisée » National Automated Highway System Consortium (NAHSC) où divers véhicules autonomes peuvent être comparés. À cette occasion une infrastructure spécifique avait été préparée par l'insertion de plots magnétiques servant au guidage dans certaines sections d'autoroute21.